Datsha Underground : l’éclectique par excellence

Balzac écrivait “Paris est la seule ville du monde où il existe de ces maisons éclectiques où toutes les opinions, toutes les envies et tous les vices sont reçu avec une mise décente”.
Une pensée qui a pris forme d’axiome pour Alexandre Rapoud.
À 26 ans, c’est déjà un entrepreneur affirmé, qui aspire aujourd’hui à faire rimer lieux de consommation avec lieux de vie. Au numéro 57 de la rue des Gravilliers, à Paris, c’est là que prend forme le Datsha Underground. Un lieu rénové de matières nobles qui allie le béton au marbre, en passant par le bois et les briques de Serbie, le tout dans un désir d’immersion d’un nouveau genre. Un lieu fait pour s’évader.

© Datsha

C’est quoi Datsha ?

Historiquement, c’est le nom donné aux maisons secondaires en Russie (Datcha).
À Paris, ce sera une façade avec trois portes, celle de gauche pour le Spootnik Cosmic Bar, et à droite pour le restaurant.
Je suis un très grand rêveur, passionné par tout ce qui touche à toutes formes de vie extraterrestres ! J’ai aussi un grand penchant pour ce qui concerne les bâtisseurs de pyramides, ça renvoie un peu à l’idée de structure intemporelle qui résiste avec ces imperfections, c’est une idée qui me plaît. A l’opposé je suis aussi un grand fan de tout ce qui est futuriste, avec un clin d’oeil particulier pour le cinquième élément.
Les travaux ont commencé il y a un an mais le projet a vraiment pris forme au jour le jour, il faut dire que le projet était plutôt osé parce que ce n’est pas juste un restaurant.
C’était donc important pour moi concrétiser ce rêve au côté de quelqu’un qui saurait réellement l’incarner, à partir de là j’avais besoin de faire une rencontre hors normes.
J’ai réussi à avoir le contact d’Alexia (Duchêne) et en toute sincérité, c’est elle que je voulais. C’était bien avant Top Chef et c’était un peu délicat de la convaincre sans lui faire peur, ça m’a même pris deux mois. Sans elle, le projet n’aurait sûrement pas pris la même dimension.

Parle nous de la cave de Datsha

C’est un point sur lequel Alexia et moi avions longtemps discuté, elle avait notamment insisté sur le fait qu’elle voulait accompagner sa carte de vins natures.
Est ensuite venue l’idée de ne proposer que des vins européens susceptibles d’accompagner au mieux une cuisine fraîche et de saison, respectueuse de l’environnement, quitte à ce qu’Alexia envoie ses cuisiniers en cueillettes.
Avec tout ça, on arrive à proposer une carte variée de vins Géorgiens, Hongrois, Suisse ou Allemand, ce qui nous amène sans doute à être le seul restaurant français à ne pas proposer de vins locaux.

C’est quoi le Spootnik Cosmic Bar ?

Le Spootnik Cosmic Bar c’est le résultat de ma passion pour l’espace, un bar à cocktail souterrain dans lequel tu voyages vraiment, bercé par des prestations musicales fortes rythmées hip-hop, soul jazz…
C’est une expérience que j’ai volontairement voulu immersive, avec une nouvelle manière de faire la fête en sécurité avec un nouveau créneau qui fait que tu peux quand même aller bosser le lendemain.

datshaunderground.com

Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le panier.



Langue